mercredi 29 avril 2015

Rassemblement !

Mise à jour le 30 avril

Ne pas oublier Odessa !


En février 2014, la crise ukrainienne montrait toute sa violence avec la tuerie de la place Maïdan, qui allait provoquer un coup d'Etat à Kiev. Aujourd'hui alors que le gouvernement putschiste de Kiev n'a toujours pas diligenté d'enquête officielle, nombre de responsables et même des médias occidentaux reconnaissent la culpabilité des opposants au régime de Ianoukovitch, désireux de faire dégénérer leur manifestation en insurrection armée. L'immoralité lâche, cynique et criminelle des nouveaux maîtres de Kiev (soutenus et conseillés par les occidentaux !) sonnait le chaos au coeur de l'Europe et reléguait l'Ukraine dans les livres d'Histoire.

Mais c'est le 2 mai 2014 que le massacre d'Odessa marquait définitivement la crise ukrainienne du sceau de l'infamie et de l'horreur et affichait ouvertement l'intention génocidaire des satrapes occidentaux mis en place à Kiev par les USA et leurs laquais de l'Union Européenne. Alors que je suivais déjà attentivement les événements depuis plus de 6 mois, ce massacre prémédité par le gouvernement de Kiev fut pour moi un détonateur à mon engagement aux côté de ce peuple russe vivant sur les bords de la Mer Noire....

C'est en effet au lendemain de ce massacre, que le rétif que je suis aux réseaux sociaux décidait d'ouvrir le groupe "Soutien à la rébellion du Donbass" et de consacrer toute mon énergie et ma liberté à rallier la rébellion du Donbass face à l'ignominie criminelle provoquée et soutenue par l'impérialisme étasunien...

Je ne reviendrai pas sur les détails de l'événement tragique que nous sommes quelques uns a avoir, à l'époque, désigné, preuves à l'appui comme un false flag grossier de Kiev destiné à terroriser la population pro-russe du plus grand port ukrainien qui, refusant le coup d'Etat du Maïdan, réclamait avec l'ensemble des autres russophones ukrainiens son droit à l'autodétermination pour une fédéralisation du pays.

Pour se rappeler la chronologie de cette journée tragique, voir l'article publié au lendemain des faits sur ce blog (une mise à jour des liens attachés sera réalisé prochainement) le lien ici : Enquête sur un massacre

Plus de 50 tués et 200 blessés et disparus lors de cette journée noire du 2 mai 2014 à Odessa
L'abjection de ce génocide (génocide : tuer quelqu'un pour ce qu'il est et non pour ce qu'il a fait ou dit) a atteint son paroxysme avec le silence des gouvernements et médias occidentaux, ces parangons de la "Démocratie" et des "droits de l'Homme" qui ont prouvé s'il en était besoin leur complicité criminelle des laquais ukrainiens dont ils sont les parrains...

La suite des événements allait malheureusement confirmer que le massacre Odessa n'était pas le "dérapage" d'une révolution mais bien une étape préméditée dans une stratégie de terreur lancée par les Etats Unis via leurs marionnettes Turtchinov, Porochenko et Iatsenpouk et leurs chiens de guerre... La russophobie des fous de Kiev, nostalgiques du nazisme bandériste allait plonger l'Ukraine dans une guerre civile totale et mener l'Europe au bord d'une troisième guerre mondiale.

Reportage complet sur le massacre d'Odessa : 


"A l'ARME" !

Nous avons été une poignée de français à répondre dès le début de ce "choc de l'Histoire" à l'appel de notre coeur et a chercher à éveiller les consciences asservies par le blocus médiatique de la pensée unique. Certains d'entre nous ont franchi le nouveau mur de la honte  que le Nouvel Ordre Mondial veut dresser entre nous et nos frères russes... 

Nous sommes ainsi "passés à l'Est" et avons rejoint les rangs des jeunes Républiques de Donetsk et Lugansk pour défendre le projet de la Novorossiya., les uns dans la milice républicaine, les autres dans les services hospitaliers ou l'humanitaire, tous abandonnant leur passé, leur pays et leurs familles,  pour se mettre corps et âme au service de la Liberté.

Il ne faut pas croire que notre volontariat est un acte héroïque et difficile, car notre combat ,s'il est risqué n'est pas aussi difficile que celui de celles et ceux qui tentent de résister à l'hégémonie du Nouvel Ordre Mondial au milieu des ruines du continent européen...

Alors que nous sommes ici mutuellement attentifs à la destinée de chacun de nous, entourés par nos frères d'armes, soutenus par des médias et une organisation politique favorables à notre combat, entourés par une population reconnaissante; les français libres êtes quant à vous au milieu des hyènes et des chacals, parias dans votre propre pays et esclaves de votre liberté.

C'est votre combat qui est le plus difficile a mener, au milieu des maîtres cupides et menteurs et du troupeau de leurs esclaves repus. Voilà pourquoi c'est moi qui vous adresse, depuis le Donbass, au nom des volontaires français engagés sur le front de la rébellion tout notre soutien et notre amitié fraternelle.

La France est en train de sombrer dans une collaboration servile et criminelle avec le pouvoir de Porochenko, la marionnette assassine servant l'hydre vampire étasunienne, et le cynisme du gouvernement Hollande atteint un paroxysme délirant quand la France, esclave volontaire de l'OTAN, déroule le tapis rouge au Piètre Porochenko génocidaire de son peuple mais boude le président Vladimir Poutine, ou lorsqu'elle refuse de livrer des navires Mistral pourtant payés par la Russie et livre des hélicoptères à une junte ukrainienne incapable de les payer.

Le peuple de France n'est plus représenté par son gouvernement :il est trahi par une bande de scélérats cupides qui insultent nos valeurs et le sang versé pour les défendre depuis des siècles. Il est temps que les françaises et les français se lèvent à leur tour pour refuser cet asservissement et la destruction de notre héritage pluri-millénaire...

La crise ukrainienne est l'occasion de montrer aux valets impérialistes que l'avenir des peuples d'Europe leur appartient toujours, et que le temps de l'hégémonie de la finance internationale touche à sa fin.

Samedi 2 mai 2015, venez nombreuses et nombreux à Paris pour apporter votre soutien au peuple du Donbass qui le premier a dit "NIET" à la dictature militaro industrielle de Washington.

De notre côté, nous restons sur les remparts de l'empire eurasiatique, aux côtés de nos frères d'armes novorossiens, russes, arméniens, criméens, tchétchènes... mais aussi brésiliens, français, allemands, espagnols à défendre ce dernier bastion européen a résister et capable d'abattre le monstre assoiffé de sang et d'argent arrivé sur ses marches....

Erwan Castel 

RENDEZ VOUS LE 2 MAI 2015
RUE D'ODESSA A PARIS DE 15H00 A 19h00


Mise à jour publiée le 30 avril 2015 sur le groupe "Soutien à la rébellion du Donbass":

APPEL A " L'UNION SACRÉE" POUR LE 2 MAI 2015 A PARIS !

Depuis un an j'ai mis un point d'honneur à faire de ce groupe un lieu de rassemblement par delà les nuances et mêmes divergences idéologiques. C'est à ce titre que vous trouvez sur cette page les appels aux différents rassemblements organisés le 2 mai à Paris (Novopole... et Essence du temps)

Se disperser n'est possible que si la force est avec nous, ce qui n'est pas le cas il faut le reconnaitre amèrement. Aussi je me suis permis au retour d'une mission de reconnaissance sur le front du Donbass d'écrire cette petite réflexion adressée aux organisateurs des manifestations :

" Bonjour

Je m'appelle Erwan Castel et suis un des volontaires français engagé dans le Donbass au sein des Forces Armées de Novorossiya depuis plusieurs mois,mais aussi l'animateur du groupe FB "Soutien à la rébellion du Donbass" créé il y a 1 an au lendemain du massacre d'Odessa.

Avant cet engagement physique sur le front j'ai tenté d'animer des vecteurs de réinformation sur la toile virtuelle (blog, pages et groupe FB et VK)
La France est aujourd'hui tombée dans une dérive dangereuse, par son allégeance à l'impérialisme étasunien et sa soumission aux intérêts de la finance internationale. Le blocus médiatique organisé par le système rend difficile le travail de réinformation, mais ce n'est pas la plus grande difficulté.

Mais le pire est la division interne constatée au sein de la résistance et je dois avouer ici à la fois ma peine et ma colère quand je constate l'impossibilité puérile d'union affichée aujourd'hui par les organisations de soutien à la Novorossiya....
Au moment où le Nouvel Ordre Mondial tente d'écraser les derniers peuples non alignés à son système esclavagiste, les quelques hommes libres en conscience dispersent leurs énergies et leurs efforts au lieu de créer un front commun par delà leurs différences.

Ces différences qui pourraient devenir convergences et renforcer notre refus du mondialisme sont aujourd'hui divergences servant les intérêts de l'ennemi.
Ici sur le front du Donbass, des volontaires sont venus de tous leurs horizons politiques et régionaux, des femmes et des hommes devenus frères de combat unis par un ennemi commun.

Chaque travail de réinformation réalisé par les différents organismes (France Donbass, Essence du temps, PCN, PRCF etc...) est une pierre importante s'opposant au rouleau compresseur du Mondialisme. Si nous dépassions les orgueils personnels et idéologiques,pour mettre nos volontés et intelligences au service de la résistance à l'ennemi nous ferions de ses pierres éparses un rempart solide et consensuel beaucoup plus efficace.

Aussi je vous demande de rentrer en contact les uns avec les autres et de provoquer "l'union sacrée" cet objectif préalable et vital lorsque la guerre menace à l'horizon.L'Histoire nous apprend où mènent les circonvolutions byzantines quand les remparts sont attaqués. Nous qui nous réclamons de valeurs héritées du passé et défenseurs de nos libertés et notre diversité, il est grand temps de commencer à montrer l'exemple par la réalisation d'un mouvement multipolaire et à la fois uni opposée à la pensée unique étasunienne. Si cette union sacrée n'est pas réalisée c'est que les actions des uns et des autres ne sont finalement que des "selfies" idéologiques destinés à satisfaire l'ego de quelques uns. Et je me fous de connaître les raisons de chacun (antériorité d'action, légitimité, effectif etc...) : l'objectif c'est l'Union !

Samedi 2 mai ont lieu à Paris plusieurs rassemblements commémorant le massacre d'Odessa et la résistance au gouvernement totalitaire installé à Kiev par le Nouvel Ordre Mondial. Je vous suggère d'entrer en contact les uns avec les autres et de vous rejoindre en fin des manifestations, pour exprimer cette "Union sacrée".

Espérant que les mouvements vont se réveiller et montrant l'exemple assumer le devoir d'Union qu'impose le danger mortel qui guette notre civilisation.

Merci de votre compréhension militante.


Erwan Castel, volontaire au sein des Forces Armées de Novorossiya.




Rassemblement !

Mise à jour le 30 avril

Ne pas oublier Odessa !


En février 2014, la crise ukrainienne montrait toute sa violence avec la tuerie de la place Maïdan, qui allait provoquer un coup d'Etat à Kiev. Aujourd'hui alors que le gouvernement putschiste de Kiev n'a toujours pas diligenté d'enquête officielle, nombre de responsables et même des médias occidentaux reconnaissent la culpabilité des opposants au régime de Ianoukovitch, désireux de faire dégénérer leur manifestation en insurrection armée. L'immoralité lâche, cynique et criminelle des nouveaux maîtres de Kiev (soutenus et conseillés par les occidentaux !) sonnait le chaos au coeur de l'Europe et reléguait l'Ukraine dans les livres d'Histoire.

Mais c'est le 2 mai 2014 que le massacre d'Odessa marquait définitivement la crise ukrainienne du sceau de l'infamie et de l'horreur et affichait ouvertement l'intention génocidaire des satrapes occidentaux mis en place à Kiev par les USA et leurs laquais de l'Union Européenne. Alors que je suivais déjà attentivement les événements depuis plus de 6 mois, ce massacre prémédité par le gouvernement de Kiev fut pour moi un détonateur à mon engagement aux côté de ce peuple russe vivant sur les bords de la Mer Noire....

C'est en effet au lendemain de ce massacre, que le rétif que je suis aux réseaux sociaux décidait d'ouvrir le groupe "Soutien à la rébellion du Donbass" et de consacrer toute mon énergie et ma liberté à rallier la rébellion du Donbass face à l'ignominie criminelle provoquée et soutenue par l'impérialisme étasunien...

Je ne reviendrai pas sur les détails de l'événement tragique que nous sommes quelques uns a avoir, à l'époque, désigné, preuves à l'appui comme un false flag grossier de Kiev destiné à terroriser la population pro-russe du plus grand port ukrainien qui, refusant le coup d'Etat du Maïdan, réclamait avec l'ensemble des autres russophones ukrainiens son droit à l'autodétermination pour une fédéralisation du pays.

Pour se rappeler la chronologie de cette journée tragique, voir l'article publié au lendemain des faits sur ce blog (une mise à jour des liens attachés sera réalisé prochainement) le lien ici : Enquête sur un massacre

Plus de 50 tués et 200 blessés et disparus lors de cette journée noire du 2 mai 2014 à Odessa
L'abjection de ce génocide (génocide : tuer quelqu'un pour ce qu'il est et non pour ce qu'il a fait ou dit) a atteint son paroxysme avec le silence des gouvernements et médias occidentaux, ces parangons de la "Démocratie" et des "droits de l'Homme" qui ont prouvé s'il en était besoin leur complicité criminelle des laquais ukrainiens dont ils sont les parrains...

La suite des événements allait malheureusement confirmer que le massacre Odessa n'était pas le "dérapage" d'une révolution mais bien une étape préméditée dans une stratégie de terreur lancée par les Etats Unis via leurs marionnettes Turtchinov, Porochenko et Iatsenpouk et leurs chiens de guerre... La russophobie des fous de Kiev, nostalgiques du nazisme bandériste allait plonger l'Ukraine dans une guerre civile totale et mener l'Europe au bord d'une troisième guerre mondiale.

Reportage complet sur le massacre d'Odessa : 


"A l'ARME" !

Nous avons été une poignée de français à répondre dès le début de ce "choc de l'Histoire" à l'appel de notre coeur et a chercher à éveiller les consciences asservies par le blocus médiatique de la pensée unique. Certains d'entre nous ont franchi le nouveau mur de la honte  que le Nouvel Ordre Mondial veut dresser entre nous et nos frères russes... 

Nous sommes ainsi "passés à l'Est" et avons rejoint les rangs des jeunes Républiques de Donetsk et Lugansk pour défendre le projet de la Novorossiya., les uns dans la milice républicaine, les autres dans les services hospitaliers ou l'humanitaire, tous abandonnant leur passé, leur pays et leurs familles,  pour se mettre corps et âme au service de la Liberté.

Il ne faut pas croire que notre volontariat est un acte héroïque et difficile, car notre combat ,s'il est risqué n'est pas aussi difficile que celui de celles et ceux qui tentent de résister à l'hégémonie du Nouvel Ordre Mondial au milieu des ruines du continent européen...

Alors que nous sommes ici mutuellement attentifs à la destinée de chacun de nous, entourés par nos frères d'armes, soutenus par des médias et une organisation politique favorables à notre combat, entourés par une population reconnaissante; les français libres êtes quant à vous au milieu des hyènes et des chacals, parias dans votre propre pays et esclaves de votre liberté.

C'est votre combat qui est le plus difficile a mener, au milieu des maîtres cupides et menteurs et du troupeau de leurs esclaves repus. Voilà pourquoi c'est moi qui vous adresse, depuis le Donbass, au nom des volontaires français engagés sur le front de la rébellion tout notre soutien et notre amitié fraternelle.

La France est en train de sombrer dans une collaboration servile et criminelle avec le pouvoir de Porochenko, la marionnette assassine servant l'hydre vampire étasunienne, et le cynisme du gouvernement Hollande atteint un paroxysme délirant quand la France, esclave volontaire de l'OTAN, déroule le tapis rouge au Piètre Porochenko génocidaire de son peuple mais boude le président Vladimir Poutine, ou lorsqu'elle refuse de livrer des navires Mistral pourtant payés par la Russie et livre des hélicoptères à une junte ukrainienne incapable de les payer.

Le peuple de France n'est plus représenté par son gouvernement :il est trahi par une bande de scélérats cupides qui insultent nos valeurs et le sang versé pour les défendre depuis des siècles. Il est temps que les françaises et les français se lèvent à leur tour pour refuser cet asservissement et la destruction de notre héritage pluri-millénaire...

La crise ukrainienne est l'occasion de montrer aux valets impérialistes que l'avenir des peuples d'Europe leur appartient toujours, et que le temps de l'hégémonie de la finance internationale touche à sa fin.

Samedi 2 mai 2015, venez nombreuses et nombreux à Paris pour apporter votre soutien au peuple du Donbass qui le premier a dit "NIET" à la dictature militaro industrielle de Washington.

De notre côté, nous restons sur les remparts de l'empire eurasiatique, aux côtés de nos frères d'armes novorossiens, russes, arméniens, criméens, tchétchènes... mais aussi brésiliens, français, allemands, espagnols à défendre ce dernier bastion européen a résister et capable d'abattre le monstre assoiffé de sang et d'argent arrivé sur ses marches....

Erwan Castel 

RENDEZ VOUS LE 2 MAI 2015
RUE D'ODESSA A PARIS DE 15H00 A 19h00


Mise à jour publiée le 30 avril 2015 sur le groupe "Soutien à la rébellion du Donbass":

APPEL A " L'UNION SACRÉE" POUR LE 2 MAI 2015 A PARIS !

Depuis un an j'ai mis un point d'honneur à faire de ce groupe un lieu de rassemblement par delà les nuances et mêmes divergences idéologiques. C'est à ce titre que vous trouvez sur cette page les appels aux différents rassemblements organisés le 2 mai à Paris (Novopole... et Essence du temps)

Se disperser n'est possible que si la force est avec nous, ce qui n'est pas le cas il faut le reconnaitre amèrement. Aussi je me suis permis au retour d'une mission de reconnaissance sur le front du Donbass d'écrire cette petite réflexion adressée aux organisateurs des manifestations :

" Bonjour

Je m'appelle Erwan Castel et suis un des volontaires français engagé dans le Donbass au sein des Forces Armées de Novorossiya depuis plusieurs mois,mais aussi l'animateur du groupe FB "Soutien à la rébellion du Donbass" créé il y a 1 an au lendemain du massacre d'Odessa.

Avant cet engagement physique sur le front j'ai tenté d'animer des vecteurs de réinformation sur la toile virtuelle (blog, pages et groupe FB et VK)
La France est aujourd'hui tombée dans une dérive dangereuse, par son allégeance à l'impérialisme étasunien et sa soumission aux intérêts de la finance internationale. Le blocus médiatique organisé par le système rend difficile le travail de réinformation, mais ce n'est pas la plus grande difficulté.

Mais le pire est la division interne constatée au sein de la résistance et je dois avouer ici à la fois ma peine et ma colère quand je constate l'impossibilité puérile d'union affichée aujourd'hui par les organisations de soutien à la Novorossiya....
Au moment où le Nouvel Ordre Mondial tente d'écraser les derniers peuples non alignés à son système esclavagiste, les quelques hommes libres en conscience dispersent leurs énergies et leurs efforts au lieu de créer un front commun par delà leurs différences.

Ces différences qui pourraient devenir convergences et renforcer notre refus du mondialisme sont aujourd'hui divergences servant les intérêts de l'ennemi.
Ici sur le front du Donbass, des volontaires sont venus de tous leurs horizons politiques et régionaux, des femmes et des hommes devenus frères de combat unis par un ennemi commun.

Chaque travail de réinformation réalisé par les différents organismes (France Donbass, Essence du temps, PCN, PRCF etc...) est une pierre importante s'opposant au rouleau compresseur du Mondialisme. Si nous dépassions les orgueils personnels et idéologiques,pour mettre nos volontés et intelligences au service de la résistance à l'ennemi nous ferions de ses pierres éparses un rempart solide et consensuel beaucoup plus efficace.

Aussi je vous demande de rentrer en contact les uns avec les autres et de provoquer "l'union sacrée" cet objectif préalable et vital lorsque la guerre menace à l'horizon.L'Histoire nous apprend où mènent les circonvolutions byzantines quand les remparts sont attaqués. Nous qui nous réclamons de valeurs héritées du passé et défenseurs de nos libertés et notre diversité, il est grand temps de commencer à montrer l'exemple par la réalisation d'un mouvement multipolaire et à la fois uni opposée à la pensée unique étasunienne. Si cette union sacrée n'est pas réalisée c'est que les actions des uns et des autres ne sont finalement que des "selfies" idéologiques destinés à satisfaire l'ego de quelques uns. Et je me fous de connaître les raisons de chacun (antériorité d'action, légitimité, effectif etc...) : l'objectif c'est l'Union !

Samedi 2 mai ont lieu à Paris plusieurs rassemblements commémorant le massacre d'Odessa et la résistance au gouvernement totalitaire installé à Kiev par le Nouvel Ordre Mondial. Je vous suggère d'entrer en contact les uns avec les autres et de vous rejoindre en fin des manifestations, pour exprimer cette "Union sacrée".

Espérant que les mouvements vont se réveiller et montrant l'exemple assumer le devoir d'Union qu'impose le danger mortel qui guette notre civilisation.

Merci de votre compréhension militante.


Erwan Castel, volontaire au sein des Forces Armées de Novorossiya.




SITREP du 29 avril 2015

La montée des tensions 
L'analyse de Jacques Frère


 




 




__________

Sources de l'article
- Site de l'agence "NATIONPRESSE. INFO",  le lien : ICI

mardi 28 avril 2015

Attention mines !

Осторожно ! мина !

Rafael Lusvarghi un volontaire brésilien déployé aux côtés des français a été blessé par un piège ce week-end, mais ses jours ne sont pas en danger, Odhin n'aura pas a dresser la table d'hôte du Walhalla pour accueillir ce brave qui bientôt, de retour sur le front va apprendre aux ukrainiens une autre danse que la samba !

Le niveau d'alerte des unités de Novorossiya augmente chaque jour à l'approche du mois de mai, car plusieurs renseignements corroborent la probabilité d'une offensive ukrainienne, aux environs du 9 mai : rappel de l'artillerie, accélération des équipement des unités, suspension des permissions, renforcements des positions etc...

Sur le front, les bombardements ukrainiens continuent eux aussi  a réaliser une pression sur les positions républicaines, notamment au Nord, dans le secteur de l'aéroport, mais aussi à l'Ouest de Donetsk, dans le secteur de Staromykhailivka. Ainsi, pour la seule journée du 26, le "cessez le feu" a été violé 51 fois par Kiev.

Minage d'un accès potentiel ukrainien par un volontaire russe assisté d'un volontaire français.

Entre les points de contrôle, appelés "Block- posts", la porosité de la ligne de front oblige les forces en présence a confier aux mines et pièges le soin de surveiller et stopper les infiltrations et reconnaissances offensives. Mines antichars, antipersonnelles, mais aussi pièges artisanaux mortels se cachant derrière les couleurs chatoyantes des lis printaniers et les fragrances mentholées de la steppe rieuse.

A ces mines et pièges, il faut aussi rajouter un nombre considérable de munitions et sous-munitions non explosées, qui sèment le sol; par exemple, rien que pour le week end du 25 et 26 mai, 168 engins explosifs ont été trouvés et désamorcés sur le territoire de la République de Donetsk.

Les pièges sont de plus en plus employés par les combattants ukrainiens, surtout lorsqu'ils abandonnent le terrain aux forces républicaines, pièges tendus sur les passages, mais aussi munitions, armes et objets divers piégés etc...  Le dimanche 28 avril, le lieutenant Rafel Lusvarghi, volontaire brésilien engagé au sein des volontaires français du secteur Nord est tombé sur une de ces "trappes" laissés dans les décombres des bâtiments. 

Rafael Lusvarghi, "tovarich do Brazil"

Touché au côté, Rafael a pu cependant retourner sur ses positions pour se faire évacuer vers un hôpital de Donetsk. Ses jours ne sont pas en danger et ses blessures sans conséquences graves. 

Rafael Lusvarghi, est un volontaire brésilien qui a été formé au combat dans les rangs de la légion étrangère, avant de servir dans la police militaire brésilienne. ll a rejoint le Donbass en 2014


Un reportage sur la position tenue sur l'aéroport par le groupe des franco brésiliens


Le 9 mai, la commémoration de la victoire sur le nazisme revêtira une importance symbolique capitale au coeur de l'Histoire tragique européenne qui a frappé et réveillé ce vieux continent assoupi par les plaisirs artificiels de la société de consommation. La guerre a au moins cet avantage : réveiller les consciences et rappeler à l'Homme les valeurs essentielles et fondatrices de notre civilisation.

Nous ne sommes encore qu'une poignée de volontaires a avoir fait le pas pour refuser l'hégémonie impérialiste étasunienne en Europe et l'agression menée contre les peuples "non alignés" par les maîtres de Washington et leurs chiens de l'Union Européenne.
Il est important que partout dans les pays asservis par le Nouvel Ordre Mondial, des rebelles se lèvent pour refuser la dictature de la pensée unique, de l'économie unique, de la religion unique, de la culture unique etc... 

Konrad Lorenz avait très bien décrit l'importance vitale de la diversité dans l'évolution et la survie des espèces : sans elle aucune possibilité d'adaptation existe face à un grand changement ou bouleversement. Ainsi des dinosaures terrestres qui ont disparu, alors que les théropodes volants, eux  survécurent au cataclysme climatique et donnèrent naissance aux oiseaux...Ces théories éthologistes, sont applicables à la métapolitique, défendant un monde multipolaire, diversifié et adapté aux spécificités environnementales d'où les identités humaines découlent, face à un monde unipolaire dictateur monstrueux au pied d'argile...


Le Donbass n'est pas une terre perdue aux confins orientaux  de l'Europe, c'est un territoire situé au coeur de son Histoire passée et à venir... Il est aujourd'hui un athanor où  s'effectue la transmutation du monde de demain...

En 2014, s'est joué en Ukraine le premier acte de la troisième guerre mondiale, avec d'un côté les forces impérialistes d'une thalassocratie centralisatrice américaine vacillante et de l'autre côté les forces d'un monde libre et multiple protégé par l'empire eurasiatique. 

En 2015, les jeunes Républiques de Lugansk et Donetsk offriront au monde une nouvelle vision sociétale épurée des dérives idéologiques du passé et de la domination de l'argent. Ancrée sur des valeurs ancestrales et tournée vers l'avenir, la Novorossiya sortira de la guerre comme un cristal de son feu...

Il faut à ce projet des relais multiples et divers aux confins des mondes, pour que soit anéanti enfin la bête immonde qui, à Kiev a jeté le masque de la démocratie dont elle se parait, pour dévoiler l'hideuse réalité d'une idéologie que l'on croyait achevée il y a 70 ans !

Le 9 mai doit commémorer les sacrifices consentis par les anciens pour notre liberté mais surtout nous rappeler que le combat n'est pas fini et que la victoire est notre devoir, ayant reçu du passé l'Honneur en héritage...

Erwan Castel

"La guerre sacrée"

video

__________

Pour suivre quotidiennement l'actualité en Novorossiya, 
rejoignez le groupe FB  "Soutien à la rébellion du Donbass"

Le lien :  https://www.facebook.com/groups/soutien.donbass/

__________




Pour aider les volontaires français et le peuple du Donbass

dans la défense des libertés et des valeurs européennes.


Le lien : 




lundi 27 avril 2015

SITREP du 27 avril 2015

Le calme de la Nouvelle Russie face à la démence de Kiev
L'analyse de Jacques Frère







__________

Sources de l'article
- Site de l'agence "NATIONPRESSE. INFO",  le lien : ICI

vendredi 24 avril 2015

"L’œil de Sauron" *

* Allusion au roman d'héroïc fantasy de Tolkien : "Le seigneur des anneaux"

Drone ukrainien en position stationnaire et altitude élevée
Je profite de quelques minutes de repos (et de connexion) entre 2 missions pour vous donner des nouvelles : 

- Le "team Vikernes", (groupe franco-brésilien avec Guillaume Lenormand et Rafael Lusvarghi et 6 autres volontaires) a pris position sur le front Nord, dans le secteur de l'aéroport, sur une ligne de front articulée entre les bataillons Vostok et Somali. Les "ukrops", malgré les accords de Minsk bombardent régulièrement les positions républicaines et mènent des reconnaissances offensives cherchant à définir et fixer le front... Un article ultérieur plus détaillé sera fait ces prochains jours.

- L'unité de "Razviedka" où se trouvent d'autres volontaires francais, est quant à elle sur le front Ouest, déployée sur un front ou la ligne s'appuie sur des usines de charbon abandonnées et leurs villages dispersés de part et d'autre de l'Histoire qui est en train de s'écrire dans le Donbass.

Ces 2 secteurs sont le théâtre de missions de renseignement de plus en plus pressantes et permanentes, ainsi cet étrange OVNI trouant la nuit novorossienne et qui est un "Bezpilotnik" ("satellite sans pilote"), drone ukrainien (ou américain ?) 

Cet œil, scrutant chaque centimètre du territoire rebelle, est devenu notre quotidien, car chaque nuit, nos positions sont survolées par ces drones ennemis, brillances bicolores se démarquant dans le manteau étoilé recouvrant un Donbass encore parcouru par des frissons hivernaux...

De part et d'autre de la ligne de front, on s'observe, on se renifle tout en aiguisant ses griffes, toutes les pensées tendues vers le prochain affrontement. L'Unité tactique à laquelle j'appartiens avec 2 autres volontaires français,  a commencé son travail de reconnaissance sur la ligne de front : identification des positions ennemies, sécurisation de zone ou d'opération de minage et déminage, observation etc... travail ponctué par les gardes sur notre position. 

Autour de nous, les préparations s'accélèrent en prévision d'un nouveau choc : renforcement des positions et des unités, en hommes et en matériels. En face la ligne d'horizon laisse s'échapper des informations confirmant l'escalade et la reprise prochaine de l'offensive notamment avec l'arrivée d'éléments d'un bataillon spécial devant nos positions. D'ailleurs, cette nuit, un violent accrochage a eu lieu pendant une heure environ, engageant chars, mortiers et unités d'infanterie entre 2 villages séparés par le front. 

Mais peu de temps après, le silence froid glissait à nouveau entre les ombres de la nuit, à peine griffé par les cris des oiseaux nocturnes et les frissons des arbres. Et nous restons silencieux, guettant le vent de de la steppe et l'Histoire, le coeur réchauffé par la froideur de l'acier de notre fusil d'assaut prêt à aboyer l'alarme au coeur de la nuit violée.

Photo Guillaume Lenormand
Derrière nous, à quelques centaines de mètres à peine, les lumières se sont éteintes au coeur des foyers russes, et malgré la présence blafarde des drones ukrainiens et des bruits suspects rampants dans l'obscurité, les familles s'endorment, bercées par la confiance portée aux sentinelles de Novorossiya, dépositaires de leur Liberté...

...car comme l'écrivait si merveilleusement Antoine de Saint-Exupéry (Citadelle 1948)
 :
"Chacun est responsable, chacun est responsable de tous"

« Sentinelle,sentinelle, tu es sens des remparts (...) Tu vas de long en large, d'abord ouvert à la rumeur d'un désert qui prépare ses armes et inlassablement te revient frapper comme la houle, et te pétrir et te durcir, en même temps que te menacer. Car il n'est point a distinguer ce qui te ravage de ce qui te fonde, car le même vent qui sculpte les dunes et les efface, le même flot qui sculpte la falaise et l'éboule, la même contrainte qui te sculpte l'âme et l'abrutit, le même travail qui te fait vivre et t'en empêche, le même amour comblé qui te comble et qui te vide. Et ton ennemi, c'est ta forme même car il t'oblige a te construire à l'intérieur de tes remparts.(...)

Sentinelle, sentinelle, c'est en marchant le long des remparts dans l'ennui du doute qui vient des nuits chaudes, c'est en écoutant les bruits de la ville quand la ville ne te parle pas, c'est en surveillant les demeures des hommes quand elles ne sont que morne assemblage, c'est en respirant le désert autour quand il n'est que vide, c'est en t'efforçant d'aimer sans aimer, de croire sans croire, et d'être fidèle quand il n'est plus à qui être fidèle, que tu prépares en toi l'illumination de la sentinelle, qui te viendra parfois comme récompense et don de l'amour.

Fidèle à toi-même n'est point difficile quand se montre à qui être fidèle, mais je veux que ton souvenir forme un appel de chaque instant et que tu te dises : "Que ma maison soit visitée. Je l'ai construite et la tiens pure... ". Et ma contrainte est là pour t'aider. Et j'oblige mes prêtres au sacrifice même si les voilà, ces sacrifices, qui n'ont plus de sens. J'oblige mes sculpteurs à sculpter même si voilà qu'ils doutent d'eux-mêmes. J'oblige mes sentinelles à faire les cent pas sous peine de mort, sinon les voilà mortes d'elles-mêmes, tranchées déjà par elles-mêmes d'avec l'empire. Je les sauve par ma rigueur ».

"Chaque sentinelle, je la veux responsable de tout l'empire"

Saint-Exupéry (Citadelle 1948)


Ces mots de "Saint Ex" tournoient dans mon coeur, sous la course des étoiles : défendre un empire contre l'impérialisme, telle est notre destinée choisie et façonnée au coeur de nos consciences... 

Observateurs, veilleurs, héritiers, rebelles, nous n'aspirons, nous, les volontaires français déployés sur le front de Novorossiya, qu'a être ces sentinelles prêtes au combat qui fixent inlassablement et passionnément l'horizon qui s'obscurcit d'heure en heure...

Sur le front Ouest, le 24 avril 2015, 

Erwan Castel

Appel aux dons

LE NERF DE LA GUERRE...

Pour soutenir les volontaires français dans le Donbass, les dons sont les bienvenus, permettant de subvenir au confort et à l'équipement minima pour vivre et remplir notre mission; par exemple,. quelques euros mensuels, de la valeur d'un paquet de cigarettes, suffisent à assurer la subsistance d'une personne pour la journée complète.


dimanche 19 avril 2015

En attendant le matin du grand soir...

Volontaire français en unité de reconnaissance, à l'entrainement avant engagement
Tout d'abord je vous prie d'excuser ce moment de silence indépendant de ma volonté, mais engagé avec 2 camarades au sein d'une unité de reconnaissance depuis 2 semaines, mais il me fallait d'abord retourner à Donetsk pour faire l'acquisition d'une clé 3G permettant de maintenir le contact. C'est maintenant chose faite, et malgré une connexion poussive la communication est désormais rétablie.

Les français déployés dans la région de Donetsk ont été engagé la semaine dernière sur des missions opérationnelles. 

- Le premier groupe, intégré dans une unité de mêlée, bataillon des cosaques du Don, a été engagé dans le secteur Nord de Donetsk. 
- Le deuxième groupe, dans une unité de reconnaissance dans le secteur Ouest, a réalisé des missions d'observations d'objectif, de sécurisation de zone et d'intervention rapide en protection rapprochée. 
- La dernière équipe intégrée dans une unité humanitaire en formation a déjà commencé son travail d'évaluation sanitaire sur le front. 
- Et il ne faut pas oublier non plus Cécile, notre volontaire infirmière qui à l'hôpital a vu son travail s'amplifier suite à la reprise des bombardements ukrainiens notamment sur les secteurs Nord et Ouest de la cité républicaine assiégée.

Comme déjà évoqué précédemment, les Républiques naissantes du Donbass sont progressivement en cours de structuration et modernisation et ceci est d'ailleurs un sujet passionnant, car nombre de responsables cherchent ici au coeur de la tourmente, à imaginer une nouvelle vision sociétale, adaptée aux défis du présent et évitant les erreurs du passé. 
La Novorossiya est à ce titre le laboratoire d'une organisation métapolitique novatrice articulée autour de la réalité et résolument tournée vers l'avenir. Un défi à relever et un exemple pour les peuples d'Europe désirant se libérer de l'hégémonie étasunienne.

Coté militaire, au moment où la menace d'une nouvelle offensive ukrainienne se confirme chaque jour un peu plus (hier par exemple des colonnes importantes de matériels ukrainiens ont été observés à Vinnitsa progressant vers Dniepropetrovsk, à l'Ouest du Front) les unités se restructurent également pour répondre plus efficacement à la menace de l'OTAN.
Si le temps des milices autonomes est achevé, l'esprit populaire et rebelle qui animait les premiers volontaires sortant des mines et défendant l'orée de leurs villages reste comme une flamme qui rayonne les coeurs et les regards. 

Aujourd'hui  les unités d'autodéfense se structurent sur un modèle conventionnel, tant dans les organigrammes, les réseaux de commandement unifiés, que dans les équipements, procédures et instructions. 

Les Forces Armées de Novorossiya, défenseurs des jeunes Républiques de Novorossiya, sont à leur image : 
fidèles au passé et exemples pour l'avenir...

Erwan Castel

Les arbres du Donbass, chamarrés par les élans printaniers font oublier le froid persistant 

Pour soutenir les volontaires français, engagés sur le front du Donbass, quelques euros par mois suffisent à leur assurer confort et sécurité minima...